Nos ancêtres les étrangers

On est toujours le gaulois de quelqu’un.

Certains défendent l’idée que la Gaule celtique était la terre d’origine des Celtes, car pour les Grecs, les Κελτοί étaient les habitants de la région de Marseille.

Ironie linguistique : les Gaulois étaient les seuls étrangers que connaissaient les premiers Gaels. De là vient le mot Gall (), qui signifie « étranger » en gâlic.

Donc, pour les Gaels, les Gaulois étaient peut-être des Celtes, mais ils n’en restaient pas moins des étrangers.

Par la suite, le mot Gall a acquis des sens dérivés. Cum ort a leughadh

La copule gaélique

arnolfini_portraitLe français serait, à ce qu’on dit, la langue de l’amour. Pourtant, le français n’a pas de copule. Du moins, pas vraiment.

Dans les langues gaéliques, on distingue le verbe à proprement parlé de la copail (, copule).

Le verbe “copuler” vient du latin copulare, qui signifie « lier, unir ». Copuler, c’est donc littéralement “s’unir”. C’est aussi le rôle de la copule gâlique is (), qui sert à lier deux termes (c’est aussi le rôle du couple, paraît-il).

La copule n’est pas un “verbe” au sens traditionnel français du terme, même si son emploi est comparable à celui des verbes. Comme eux, elle se place en début de phrase, et comme eux, elle fait l’objet de formes conjuguées: Cum ort a leughadh

La Gaélie et les Gaulois

Les discours xénophobes montent en puissance. Pas seulement chez “nous”, mais chez les “autres” aussi. Face à cette situation, des questions inévitables reviennent nous hanter: l’identité nationale est elle soluble dans le néolibéralisme? Qu’est-que la “nation”? Qu’est-ce que la “mondialisation”? Peut-on devenir “citoyen du monde” quand on est “né quelque part”?

En septembre dernier, un ancien président français osait déclarer, au grand désarrois des minorités dont il prétendait dénoncer la “tyrannie”, que dès qu’on “devient français, on vit comme un Français et nos ancêtres sont les Gaulois”.

Or, comme nous allons le voir, on est toujours le “Gaulois” de quelqu’un, quelque soit notre nationalité. En effet, tout est affaire de perception. Cum ort a leughadh

Live depuis Steòrnabhagh

Il ne reste plus que quelques jours avant le début de l’édition 2016 du Mòd Nàiseanta Rìoghail (, Mòd national royal) à Leòdhas, dans les Hébrides.

Les banderoles ont été hissées le 22 septembre dernier, à Steòrnabhagh (, Stornoway):

capture-decran-2016-10-11-a-12-47-33-copie

“Chan eil fada ri dhol a-nis! Tha na brataichean a’ dol suas ann an Steòrnabhagh an-diugh airson Mòd nan Eilean Siar 2016. An dòchas gum bi an aimsir cheart cho math ri seo an ath mhìos!”

© Mòd Nàiseanta Rìoghail, 2016

Je débarque dimanche, si tout se passe bien. Une fois sur place, j’essaierai aussi de mettre quelques photos sur Instagram.

😉