Les lettres les plus utilisées en gaélique

penduParmi les jeux d’apprentissage recommandé par la maîtresse, il en est un auquel je gagne à tous les coups parce que je triche (mais ne le dites pas à mon fils). Il s’agit du pendu.

Je dis que je triche, mais pour être précis, je joue de manière rationnelle. Cum ort a leughadh

Advertisements

La règle du double article défini en gaélique

Le frère de l’un de mes parents est mon oncle, ou uncail en gâlic ().

Quand il s’agit du frère de mon père, c’est mon oncle “paternel” tandis que lorsqu’il s’agit de celui de ma mère, c’est mon oncle “maternel”.

En gâlic, cette nuance s’exprime avec le génitif : mon oncle paternel est mon bràthair-athar (, “frère de père”) tandis que mon oncle maternel est mon bràthair-màthar  (, “frère de mère”).

En effet, athar sans “i” est le génitif de athair () et màthar sans “i” est le génitif de màthair (). Il s’agit donc de compléments du nom.

Jusque là pas de problème. Mais attention, les choses se compliquent. Cum ort a leughadh

Les jours de la semaine en gaélique écossais

premiers-chretiens_44642579_1Les noms des jours sont aussi intéressants que ceux des mois, quoique plus prévisibles. Comme beaucoup d’autres langues européennes, ils s’inspirent des religions de la Grèce antique (via le Rome et le latin): le polythéisme et le christianisme. Ainsi, trois des jours de la semaine correspondent aux divinités astrales de l’antiquité gréco-romaine, tandis que les quatre autres font référence aux pratiques religieuses des premiers chrétiens et sont probablement le résultat de l’évangélisation des Gaels. Cum ort a leughadh

Faire des pieds et des mains

10 doigts et 10 orteils : le système vicésimalPour parvenir à leurs fins, nos ancêtres devaient utiliser leurs pieds en plus de leurs mains. L’avantage, c’est que ça leur permettait de compter jusqu’à vingt, puisque c’est le nombre de doigts et d’orteils que possède communément un être humain.

De là vient le système vicésimal (base vingt), encore présent, entièrement ou partiellement, dans de nombreuses langues européennes, en particulier en gâlic et en français de France. Cum ort a leughadh