Gaelic needs the Gaels

haddockI can’t help but think about a comment I read on the Edinburgh Evening News platform.

I thought it was the ill-informed comment of someone who hasn’t got a clue about languages but it wasn’t. Cum ort a leughadh

Advertisements

Faire des pieds et des mains (2)

10 doigts et 10 orteils : le système vicésimalComment les Français se sont-ils retrouvés avec ce système de numération “aberrant” ? D’où des chiffres aussi bizarres que “quatre-vingt-dix-neuf” viennent-ils? Surtout, les Français ne vont-ils jamais s’adapter “au reste du monde”? Voilà quelques questions que Hattie Ditton, une journaliste de The Local souhaitait aborder avec ses lecteurs. Cum ort a leughadh

Kiltoch, joli petit village anglais…

Nombreux sont les tintinophiles qui s’amusent à rechercher les similarités entre les lieux fictifs visités par le célèbre reporter et les lieux réels dont ils sont censés s’inspirer.

Il serait idiot de juger l’œuvre d’Hergé sous l’angle du réalisme ou de l’objectivité. Les Aventures de Tintin ne sont pas un ouvrage de géographie, encore moins d’histoire.

Néanmoins, elles ont véhiculé et continueront de véhiculer des stéréotypes largement erronés. Cum ort a leughadh

Ça s’écrit comme ça se prononce !

Ne pas connaître une langue étrangère n’a rien de honteux.

Vouloir faire partager sa curiosité et son enthousiasme aux autres, c’est même bien. C’est un bon moyen de donner plus de visibilité à des langues moins connues, moins apprises et peut-être aussi de moins en moins vivantes.

En revanche, colporter des absurdités sur d’autres langues, c’est dangereux car ça génère des préjugés qui peuvent se révéler néfastes pour le futur de ces langues. Cum ort a leughadh

Mystification celtique

Ah Hollywood!

Seuls les effets spéciaux d’Hollywood peuvent rendre Tolkien aussi authentique : les cavaliers du Rohan qui chargent au son du violon irlandais, les chevaliers du Gondor qui pourfendent des Orques à grands coups de claymores (du gâlic “claidheamh-mòr”, c-à-d. “grande épée”), et les Elfes, bien sûr, avec leurs oreilles pointues et leur langue à consonance… euh… gâlic ? Cum ort a leughadh