La copule gaélique

arnolfini_portraitLe français serait, à ce qu’on dit, la langue de l’amour. Pourtant, le français n’a pas de copule. Du moins, pas vraiment.

Dans les langues gaéliques, on distingue le verbe à proprement parlé de la copail (, copule).

Le verbe “copuler” vient du latin copulare, qui signifie « lier, unir ». Copuler, c’est donc littéralement “s’unir”. C’est aussi le rôle de la copule gâlique is (), qui sert à lier deux termes (c’est aussi le rôle du couple, paraît-il).

La copule n’est pas un “verbe” au sens traditionnel français du terme, même si son emploi est comparable à celui des verbes. Comme eux, elle se place en début de phrase, et comme eux, elle fait l’objet de formes conjuguées: Cum ort a leughadh

Advertisements