Du gaélique au parlement d’Édimbourg

Hier, au parlement écossais de Holyrood, à Édimbourg, s’est tenue une séance de débats à propos de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, qui a été adoptée par l’Unesco en 2003.

Cette convention reconnaît les formes d’expression culturelles qui n’entrent pas dans la conception matérielle du patrimoine, comme la littérature des langues minoritaires.

Au 22 février 2018, elle avait déjà été approuvée ou ratifiée par 177 États, mais pas par le Royaume-Uni. C’est pourquoi les députés de Holyrood envisagent une motion de soutien, afin d’envoyer un message fort au parlement de Westminster.

À cette occasion, la députée SNP de l’île Sgìtheanach (Skye en anglais), de Loch Abar (Lochaber en anglais) et de Bàideanach (Badenoch en anglais), Kate Forbes, a demandé, en gâlic, que cette langue reçoive le statut de “patrimoine culturel immatériel” de l’Unesco.

Advertisements

Fàg freagairt

Cuir a-steach am fiosrachadh agad gu h-ìosal no briog air ìomhaigheag gus clàradh a-steach:

WordPress.com Logo

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas WordPress.com agad. Log Out /  Atharraich )

Dealbh Google

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas Google agad. Log Out /  Atharraich )

Dealbh Twitter

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas Twitter agad. Log Out /  Atharraich )

Facebook photo

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas Facebook agad. Log Out /  Atharraich )

Connecting to %s