Gestapo n’est pas un mot rigolo

La presse écossaise de caniveau se déchaîne cette semaine:

« La gestapo gaélique force le conseil régional du Comté de Moray à dépenser 40 000 Livres Sterling [soit 46 000 euros] » (titre vu dans le Press and Journal, un tabloid du nord de l'Écosse)

« La gestapo gaélique force le conseil régional du Comté de Moray à dépenser 40 000 Livres Sterling [soit 46 000 euros] »

À chaque nouvelle attaque contre le gâlic, on se demande si on a touché le fond.

Les arguments avancés ressassent les mêmes clichés éculés mais comme le soulignaient certains internautes, c’est la première fois depuis une centaine d’années qu’on constate une telle violence verbale.

Il faudrait sans doute remonter à l’époque des Highland Clearances pour trouver des propos aussi humiliants à l’encontre de la langue des Gaels.

Rappelons à George Alexander, le conseiller régional qui est l’auteur de cette bêtise, qu’un millier de soldats gaélophones sont venus mourrir en France pour nous libérer de la barbarie nazie.

Gestapo n’est pas un mot rigolo. Les Juifs s’en souviennent.

Advertisements

Fàg freagairt

Cuir a-steach am fiosrachadh agad gu h-ìosal no briog air ìomhaigheag gus clàradh a-steach:

WordPress.com Logo

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas WordPress.com agad. Log Out / Atharraich )

Dealbh Twitter

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas Twitter agad. Log Out / Atharraich )

Facebook photo

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas Facebook agad. Log Out / Atharraich )

Dealbh Google+

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas Google+ agad. Log Out / Atharraich )

Connecting to %s