L’alphabet gaélique (2)

Voici ma seconde version de la classification alphabitico-périodique des 18 lettres gâliques.

Aibidil chuairteach na Gàidhlig – Alphabet périodique du gaélique

Aibidil chuairteach na Gàidhlig – Alphabet périodique du gaélique

Notes pour comprendre la classification

  • En vert, à droite, les voyelles faibles, dites caol.
  • En bleu, les consonnes qui peuvent être suivies d’un h, par ex. am mac -> mo mhac
  • En orange, les consonnes qui peuvent être redoublées, par exemple ball
  • En violet, les voyelles fortes, dites leathann.
  • Les labiales b, f, m et p (qui modifient l’article en gâlic) sont dans la même colonne. Ce sont aussi les lettres les moins récurrentes en gâlic.
  • Les dentales d et t d’une part, et l et n d’autre part, devraient aussi se trouver dans une même colonne, mais seules les premières peuvent subir une lénition, c’est-à-dire l’adoucissement du h.
  • Le numéro qui précède chaque lettre est son taux approximatif de récurrence (donné en pourcentage) : les lettres les plus récurrentes sont a, h, i, n et e.

À titre de comparaison, le a n’arrive qu’en seconde position en français (8 %), derrière le e (17 %), mais le i et le n (7 % chacun) font aussi partie des lettres les plus récurrentes, quoique moins que le s (8 % en français contre seulement 5 % en gâlic.)

D’autre part, j’ai ajouté le nom des arbres associés traditionnellement aux lettres gâliques.

Contrairement au français, où l’on récite l’alphabet en associant un phonème à chaque lettre — ce qui est assez idiot en soi, puisque certaines lettres peuvent se prononcer de plusieurs manières — les Gaels apprenaient les lettres de l’alphabet en récitant le nom de ces arbres, un peu comme une comptine.

Cette tradition remonte au moins au XIIe siècle (et peut-être même avant, puisque qu’elle est mentionnée dans le Auraicept na n-Éces, un manuscrit gaélique rassemblant des textes du VIIe au XIIe siècle). On l’associait à l’écriture des oghams.

Voici la traduction approximative du nom de ces arbres :

Ailm orme
Beith bouleau
Coll noisetier
Dair chêne
Eadha peuplier
Feàrn aulne
Gort lierre
Uath aubépine
Iogh if
Luis sorbier
Muin vigne vierge
Nuin frêne
Oir/Onn ajoncs
Peith bhog aubier
Ruis sureau
Suil saule
Teine ajoncs
Ur bruyère
Advertisements

Fàg freagairt

Cuir a-steach am fiosrachadh agad gu h-ìosal no briog air ìomhaigheag gus clàradh a-steach:

WordPress.com Logo

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas WordPress.com agad. Log Out / Atharraich )

Dealbh Twitter

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas Twitter agad. Log Out / Atharraich )

Facebook photo

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas Facebook agad. Log Out / Atharraich )

Dealbh Google+

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas Google+ agad. Log Out / Atharraich )

Connecting to %s