La Gaélie et les Gaulois

Les discours xénophobes montent en puissance. Pas seulement chez “nous”, mais chez les “autres” aussi. Face à cette situation, des questions inévitables reviennent nous hanter: l’identité nationale est elle soluble dans le néolibéralisme? Qu’est-que la “nation”? Qu’est-ce que la “mondialisation”? Peut-on devenir “citoyen du monde” quand on est “né quelque part”?

En septembre dernier, un ancien président français osait déclarer, au grand désarrois des minorités dont il prétendait dénoncer la “tyrannie”, que dès qu’on “devient français, on vit comme un Français et nos ancêtres sont les Gaulois”.

Or, comme nous allons le voir, on est toujours le “Gaulois” de quelqu’un, quelque soit notre nationalité. En effet, tout est affaire de perception. Cum ort a leughadh