Ailein Duinn (III), nach till thu’n taobh seo

Ailean Donn est aussi le sujet d’une autre chanson.

De nombreuses versions existent. Tobar an Dualchais (« Source de tradition »), une plateforme en ligne qui contient plus de 36,000 enregistrements oraux effectués depuis les années 1930, en répertorie quatre, des années 1950 à 1980.

Plus près de nous, et plus connu, on en trouve une version sur l’album At the heart of it all de Capercaillie (2013).

Paroles de Aileinn Duinn, nach till thu’n taobh seo, avec une tentative traduction très approximative

Ailein Duinn, nach till thu ‘n taobh-seo? Alain aux cheveux bruns, ne reviendras-tu pas par ici?
O ho ho ri hil u o, O ho ho ri hil u o
Ailein Duinn, nach till thu’n taobh-seo?  Alain aux cheveux bruns, ne reviendras-tu pas par ici?
Ailein, Ailein mhic ‘ic Ailein Alain, fils d’Alain de père en fils
Marcaich’ nan each seanga siubhlach Chevauchant un cheval svelte et rapide
Ailein Duinn a Cille Mhoire Alain aux cheveux bruns de Killmory
‘S ann ort tha coltas an t-siubhlach Tu ressembles à un vagabond
“S fhaide leam na diol do phearsa Je me languis de ta personne
Thu bhith ‘m broclach, an Duine Toi mon renard de mari (?)
Cuide ris na sionnaich oga Avec les jeunes renards
Dheanadh an t-òl anns na cuiltean Faisant la boisson dans les Cuiltean
‘S truagh nach robh mi san taigh-osda  Dommage que tu n’étais pas mon hôte
‘N am nan dòrn a bhith gan dùnadh  Dans mon point qui se refermait (?)
Chuirinn Clann ‘IcIlleMhartainn  J’enlèverais (?) les enfants de Mac Ille Mhàrtainn
Às na Càrnan  Des Càrnan (ou des collines?)

D’après Capercaillie, cette chanson-ci est un air traditionnel qui aurait été composé pour Ailean MacDhòmhaill (Alain MacDonald) de Kinsburgh, sur l’île de Skye, le mari de la célèbre Fionnghal nic Dhòmhnaill (Flore MacDonald) de Milton sur l’île d’Uibhist a Deas dans les Hébrides:

Ailein Duinn, nach till thu an taobh seo.jpeg

Rien à voir avec la triste histoire de l’Ailean Donn de Lewis et de sa dulcinée suicidaire.

Pourtant, on ne peut s’empêcher de constater quelques similitudes: Ailean MacDhòmhaill était un capitaine, comme Ailean Moireasdan, bien qu’il semble que son corps d’arme ait été l’infanterie. Ailean MacDhòmhaill et Fionnghal nic Dhòmhnaill se seraient mariés en 1750, soit 38 ans avant Ailean Moireasdan et Annag Chaimbeul.

Mais les ressemblances s’arrêtent là. Comme le prouve une documentation abondante, ces deux-là vécurent plus longtemps et eurent beaucoup d’enfants.

Advertisements

Fàg freagairt

Cuir a-steach am fiosrachadh agad gu h-ìosal no briog air ìomhaigheag gus clàradh a-steach:

WordPress.com Logo

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas WordPress.com agad. Log Out / Atharraich )

Dealbh Twitter

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas Twitter agad. Log Out / Atharraich )

Facebook photo

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas Facebook agad. Log Out / Atharraich )

Dealbh Google+

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas Google+ agad. Log Out / Atharraich )

Connecting to %s