Les jours de la semaine en gaélique écossais

premiers-chretiens_44642579_1Les noms des jours sont aussi intéressants que ceux des mois, quoique plus prévisibles. Comme beaucoup d’autres langues européennes, ils s’inspirent des religions de la Grèce antique (via le Rome et le latin): le polythéisme et le christianisme. Ainsi, trois des jours de la semaine correspondent aux divinités astrales de l’antiquité gréco-romaine, tandis que les quatre autres font référence aux pratiques religieuses des premiers chrétiens et sont probablement le résultat de l’évangélisation des Gaels.

Diluain ()

Lundi, le jour de la lune (lat. dies lunae), comme en français. Luna était le nom romain de la déesse grecque de la lune, Sélénée.

Dimàirt ()

Mardi, le jour de Mars (lat. dies Martis), comme en français. Mars était le nom romain d’Arès, dieu grec de la guerre.

Diciadain ()

Mercredi, le jour du premier jeûne (vieux gaél. Di-Ceudaoin, de ceud, “premier” et aoin, “jeûne” ; irland. Dé Céadaoin).

Remarque: les premiers chrétiens pratiquaient le jeûne hebdomadaire et cette habitude a sans doute été importée en Irlande et en Écosse par les moines évangélistes. À moins qu’une période sans jeûne n’ait été déclarée, les chrétiens orthodoxes pratiquants continuent de jeûner chaque mercredi et chaque vendredi.

Diardaoin ()

Jeudi, le jour entre les jeûnes (vieux gaél. Dia dhardaoin, de eadar, “entre” et aoin, “jeûne” ; irland. Déardaoin), voir explication de Diciadain.

Dihaoine ()

Vendredi, le jour du jeûne (vieux gaél. Dia oine, irland. Dé hAoine), voir explication de Diciadain.

Disathairne ()

Samedi, jour de saturne (lat. dies Saturni). Saturne était le nom romain d’Hadès, dieu grec des enfers.

Didòmhnaich ()

Dimanche, le jour du seigneur (lat. dies Dominica), comme en français.

Là na Sàbaid ()

Dimanche, le jour du sabbat (jour de repos hebdomadaire des religions qui reconnaissent l’Ancien Testament).

Remarque: mes profs m’ont dit que Là na Sàbaid était probablement plus utilisé par les presbytériens, majoritaires dans la plupart des Hébrides et des Highlands, alors que Didòmhnaich était sans doute plus utilisé par les catholiques, majoritaires sur l’île sud de Uibhist (Uibhist a Deas). Cela dit, ce n’est pas une règle religieuse, mais plutôt une habitude de langage, prise avant tout au contact des autres.

Advertisements

3 thoughts on “Les jours de la semaine en gaélique écossais

  1. Bien-sûr, merci, corrigé.

    PS: « Jeannotin » Tilt! Le Jeannotin qui dit que je me « verse dans un népenthès pour oublier que le gaëlique (ou le breton) va bientôt mourir » [sic] ?
    Bonne visite 😉

    'S toil

  2. Ce n’est pas tout à fait ce que j’ai écrit, mais c’est bien moi. Ce n’est pas parce que je suis en désaccord avec quelqu’un sur un point que je considère que tout ce qu’il écrit est inintéressant.

    C’est bien de donner à entendre le gaëlique, je fais de même pour le breton de mon village.

    'S toil

Fàg freagairt

Cuir a-steach am fiosrachadh agad gu h-ìosal no briog air ìomhaigheag gus clàradh a-steach:

WordPress.com Logo

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas WordPress.com agad. Log Out / Atharraich )

Dealbh Twitter

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas Twitter agad. Log Out / Atharraich )

Facebook photo

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas Facebook agad. Log Out / Atharraich )

Dealbh Google+

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas Google+ agad. Log Out / Atharraich )

Connecting to %s