Celtitude : la découverte ou l’ignorance. 

0211161509-1Le gaélique est-il leur langue maternelle ? Non, ils sont nés dans des villes où on ne le parle pas. Sont-ils même des Gaels ? Eux le croient. De pure race ? Beaucoup s’en moquent. Unionistes ? Républicains ? Indépendantistes ? 

Oui et non. Différents.

Mais alors, nous ne comprenons plus : qu’appellent-ils « être un Gael » ? Pourquoi l’être ?

Britanniques d’état civil, ils sont aussi « citoyens européens ». Beaucoup l’assument. Leur appartenance au clan gael n’est en revanche qu’une qualité facultative, qu’ils peuvent parfaitement renier ou méconnaître. Certains l’ont d’ailleurs fait. Ils ont longtemps ignoré qu’ils étaient des Gaels.

Il leur faut donc vivre cette gaélitude en surplus, et pour mieux dire, « en conscience ». S’ils perdent cette conscience, la gaélitude cesse d’être en eux. Si tous les Gaels la perdent, elle cesse absolument d’être.

La Gaélie n’a pas de papiers, elle n’existe que si à chaque génération, des populations se reconnaissent gaéliques. À cette heure, des enfants naissent en Gaélie. Seront-ils des Gaels ? Nul ne le sait.

À chacun, l’âge venu, la découverte… Ou l’ignorance.

Les fans auront reconnu l’original (Tri Yann). En fait, on pourrait adapter ce texte à beaucoup de langues minoritaires. Ou même à la “celtitude”.

Advertisements

Fàg freagairt

Cuir a-steach am fiosrachadh agad gu h-ìosal no briog air ìomhaigheag gus clàradh a-steach:

WordPress.com Logo

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas WordPress.com agad. Log Out / Atharraich )

Dealbh Twitter

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas Twitter agad. Log Out / Atharraich )

Facebook photo

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas Facebook agad. Log Out / Atharraich )

Dealbh Google+

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas Google+ agad. Log Out / Atharraich )

Connecting to %s