Brexit: quelles conséquences pour le gaélique?

haddockLes sujets de Sa Majesté ont voté hier. Ils se sont prononcés pour la sortie du Royaume-Uni, ce qui va probablement pousser d’autres pays à sortir de l’Union, et dans le pire des cas, risque de faire éclater l’Union européenne.

Quelles sont les conséquences directes pour le gâlic ?

D’abord moins de droits pour ses locuteurs.

Le Royaume-Uni avait par exemple ratifié la Charte des langues minoritaires, ce qui forçait Westminster à entreprendre une action résolue de promotion du gâlic, à faciliter et à encourager son usage oral et écrit dans la vie publique et dans la vie privée, à mettre à disposition les moyens adéquats d’enseignement, ainsi qu’à interdire toute forme de discrimination, d’exclusion ou de préférence ayant pour but de décourager l’usage du gâlic ou de le mettre en danger.

Avec le Brexit, ces engagements risquent d’être remis en question et les partisans de l’éradication des langues régionales vont reprendre du poil de la bête.

En essence, le Brexit est une rupture des mécanismes de protection des droits européens de la personne humaine, qui va mettre les locuteurs du gâlic à la merci des décisions d’une droite conservatrice anglaise.

Et les conséquences indirectes ?

La résistance du gâlic est étroitement liée à la santé économique des collectivités qui le parle.

L’Union a financé le développement régional dans plusieurs domaines où le gâlic est le plus parlé : l’agriculture et les pêcheries, mais aussi les télécommunications ou les medias.

Ces financements vont disparaître et dorénavant, l’Union n’aura plus son mot à dire, ce qui signifie que pour une grande part, Westminster décidera du financement de ces domaines.

Or le parlement de Westminster a longtemps négligé, voire ignoré les régions les plus reculées où le gâlic survivait. Il est difficile de croire que sa position changera.

Dans les régions où l’on parle encore gâlic, le Brexit va aggraver les problèmes liés au faible emploi, au prix des logements, sous pression à cause du tourisme de luxe dans les campagnes et de la gentrification dans les villes, et au solde migratoire négatif : contrairement au sud-est de l’Angleterre, le nord-ouest de l’Écosse se vide.

En bref, le Brexit est une catastrophe pour le gâlic.

Advertisements

Fàg freagairt

Cuir a-steach am fiosrachadh agad gu h-ìosal no briog air ìomhaigheag gus clàradh a-steach:

WordPress.com Logo

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas WordPress.com agad. Log Out / Atharraich )

Dealbh Twitter

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas Twitter agad. Log Out / Atharraich )

Facebook photo

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas Facebook agad. Log Out / Atharraich )

Dealbh Google+

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas Google+ agad. Log Out / Atharraich )

Connecting to %s