Le mot du samedi : Ossianisme

Ossian

Ossian reçoit les héros français morts pour la patrie, Anne-Louis Girodet, 1805

Oisín est un héros majeur de la mythologie des Gaels. Grand guerrier et barde de renom, il est le personnage principal du mythe du Tír na nÓg, qui raconte la transition du paganisme au christianisme en Irlande.

Pour les Français, il est plus connu sous le nom d’Ossian, et serait l’auteur de nombreux poèmes, dont Fingal.

Ossian a donné son nom à l’ossianisme, un mouvement poétique préromantique ayant fortement influencé l’éveil du sentiment national au XIXe siècle, que ce soit au sein de l’Empire français (Napoléon ne se déplaçait jamais sans une copie de la version italienne de Fingal) ou chez les peuples vaincus qui se cherchaient une identité culturelle face au colonialisme culturel français.

De nos jours, l’ossianisme séduit encore, en particulier les fans de mysticisme celtique et les nationalistes d’extrême droite.

Fingal n’est pas une œuvre de littérature gâlique

Fingal est l’oeuvre la plus connue d’un recueil de poèmes appelé Fragments of ancient poetry, collected in the Highlands of Scotland, and translated from the Gaelic or Erse language, publié dans les années 1760 par l’auteur écossais James Macpherson.

Ce recueil est une mystification littéraire.

Macpherson l’avait présenté comme une traduction du gaélique vers l’anglais, mais s’il est vrai qu’il s’est inspiré de la mythologie des Gaels, et qu’il a eu accès à des poèmes gaéliques, il est faux de dire qu’il s’agit d’une œuvre de littérature gaélique.

Non seulement Macpherson a inventé une grande partie de l’œuvre, mais des points de vue stylistique et linguistique, il s’agit d’une œuvre de littérature anglaise.

Ossian n’est pas un prénom gâlic

Ossian est l’anglicisation du nom gaélique “Oisín”, mais en Écosse, ni l’un ni l’autre ne sont des prénoms communs.

Oisín (gâlic: Oisean ) est un prénom irlandais : il est d’ailleurs dans le top 20 des prénoms donnés dans la République.

En revanche, Oisín et ses variantes gâlique et anglaise sont des prénoms quasiment inconnus en Écosse. Même les Écossais des Hébrides et des Highlands, pourtant censés être plus exposés à la culture des Gaels, ne savent pour la plupart ni l’écrire, ni le prononcer.

 

 

 

 

 

 

Advertisements

Fàg freagairt

Cuir a-steach am fiosrachadh agad gu h-ìosal no briog air ìomhaigheag gus clàradh a-steach:

WordPress.com Logo

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas WordPress.com agad. Log Out / Atharraich )

Dealbh Twitter

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas Twitter agad. Log Out / Atharraich )

Facebook photo

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas Facebook agad. Log Out / Atharraich )

Dealbh Google+

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas Google+ agad. Log Out / Atharraich )

Connecting to %s