Apprendre une langue inutile

Je me suis mis au gaélique écossais, mais des fois je me demande pourquoi.

Pourquoi le gaélique alors que le chinois pourrait « booster ma carrière » :

Capture d’écran 2016-03-01 à 14.17.58

 

Surtout, pourquoi le gaélique alors qu’en Écosse, on peut pratiquer son anglais.

Or c’est tellement important de parler anglais :

Capture d’écran 2016-03-09 à 13.22.30

En même temps, ce n’est pas trop grave, car le gaélique écossais n’est pas la langue n° 1 des principaux secteurs de l’emploi (rappelons brièvement quels sont lesdits secteurs : la finance, le commerce, la com, les technologies ou, à défaut, les sciences).

Il n’arrive qu’à la 103e position. C’est du moins la 103e langue que Google a intégrée dans son traducteur automatique le 17 février dernier.

D’ailleurs, savoir parler gaélique est la seconde compétence la moins demandée par les employeurs français, juste après « savoir rouler sa langue », et juste avant « savoir bouger ses oreilles ».

Cette langue ne permet pas « d’accéder à des postes à plus haute responsabilité » ni de « développer sa carrière ou son entreprise ».

En conséquence, elle est peu utilisée sur Internet.

Du coup, même si « Internet est aujourd’hui le moyen de communication le plus utilisé dans le monde du travail », parler gaélique ne permet pas non plus « d’avoir accès à un nombre illimité de ressources ».

Je me suis aussi renseigné concernant les voyages.Pour ça aussi, le gaélique écossais est complétement inutile.

Apparemment, savoir parler gaélique ne permet ni de « voyager plus sereinement » ni de « se sentir plus en sécurité ».

Soyons honnêtes : les chances de rencontrer quelqu’un qui parle la langue d’Ossian quand on est en voyage sont nulles.

Heureusement, les 58 000 Écossais qui prétendent savoir parler le gaélique écossais ne se perdent jamais « quand ils se baladent, quand ils prennent les transports ou quand ils arrivent à l’hôtel » parce qu’on leur a imposé l’apprentissage d’une autre langue depuis la naissance (devinez laquelle). Et aussi parce que, contrairement à moi, ils n’oublient ni leurs clefs ni leur terminal de poche smartphone.

D’après les statistiques, le gaélique écossais ne permet pas non plus de rencontrer beaucoup de monde en Écosse, mais ce n’est guère grave puisque de toute façon, d’après les mêmes statistiques, la densité de population des Highlands est inférieure à 0,001hab./km2.

Contrairement à l’anglais, le gaélique écossais ne me sera pas utile pour « me faire des amis », encore moins pour « partager des moments avec des personnes étrangères ou appartenant à une autre culture » (quoique, pourquoi pas?).

Voilà enfin une langue aussi inutile que la philosophie.

Advertisements

Fàg freagairt

Cuir a-steach am fiosrachadh agad gu h-ìosal no briog air ìomhaigheag gus clàradh a-steach:

WordPress.com Logo

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas WordPress.com agad. Log Out / Atharraich )

Dealbh Twitter

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas Twitter agad. Log Out / Atharraich )

Facebook photo

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas Facebook agad. Log Out / Atharraich )

Dealbh Google+

Tha thu a' toirt seachad beachdan leis a' chunntas Google+ agad. Log Out / Atharraich )

Connecting to %s